Y a pas de mal

Y a pas de mal est une création qui va à la rencontre d’individus, et qui dévoile des fragments de vie simples et intimes avec l’auto-érotisme pour point de départ. En s’adressant directement au public, Alenka Chenuz et Amélie Vidon invitent les spectateur·ice·s à se plonger avec légèreté et humour dans des récits à la fois anonymes et universels autour de la masturbation, une parole brute issue de 4 entretiens menés avec 6 personnes d’âges et de genres différents. Sans choquer, sans exhiber mais en livrant un vécu qui peut parler à toutes et tous sans porter de jugement.

Dans notre culture, on parle de sexualité mais rarement d’autoérotisme. Se masturber ; oser se donner du plaisir à soi-même ! Et en parler, en plus ! Il y a une honte dans ce rapport au corps qui peut mener au plaisir. C’est dans la joie, le rire, la liberté que nous souhaitons mettre en lumière cette thématique qui nous interpelle ; partager avec les spectateur·ice·s les expériences, les doutes, la gêne, les joies que nous avons pu recueillir au cours de nos entretiens ; trouver la manière de les raconter pour que ces paroles soient reçues le plus simplement possible et qu’elles puissent faire écho à l’expérience de chacun·e.

Générique

Conception, mise en scène et jeu Alenka Chenuz, Amélie Vidon 
Création sonore Eric et Alexis Rüeger 
Création lumière Emile de Gautard 
Costumes Augustin Rolland 
Régie Emile Schaer  
Collaboration artistique Sarah Calcine, Adrien Mani
Administration et production Adrien Mani